-Leçons de Disciple (11) دروس في التلمذة-

LID#11-Prière et l'illustration de la main de prière

          C'est le Dr Ed Hoskins qui vous souhaite la bienvenue à Lessons in Discipleship, une série conçue pour aider les nouveaux croyants à s'établir dans leur foi chrétienne. La leçon d'aujourd'hui porte sur la prière et l'illustration de la main de prière. Tout d'abord, permettez-moi de vous parler un peu de moi. Je suis un médecin à la retraite qui a passé 34 ans en médecine familiale et en santé étudiante. Je suis devenu chrétien il y a 50 ans et j'ai été aidé très tôt dans ma foi chrétienne par les Navigators, une organisation chrétienne internationale non confessionnelle dont l'objectif déclaré est « Connaître le Christ et le faire connaître ». Je fais partie du personnel associé de cette organisation depuis 1980. Lessons in Discipleship est une compilation de ce que j'ai appris pendant cette période de la Bible et sous la direction des Navigateurs. Ce que j'ai appris alors, je vous le transmets maintenant. La session d'aujourd'hui porte sur "La prière et l'illustration de la main de prière".

Voici quelques questions que vous vous posez peut-être au sujet de la prière. Premièrement, qu'est-ce que la prière ? Dieu entend-il vraiment nos prières ? Y a-t-il des mots ou des rituels spéciaux qui doivent être utilisés pour que la prière fonctionne ? Devons-nous prier au nom de Jésus ? Pour quoi devons-nous prier ? Est-ce que quelque chose dans nos vies empêche Dieu d'entendre nos prières ? Vaut-il mieux prier la même prière encore et encore jusqu'à ce que nous obtenions ce que nous avons demandé ? Ce sont toutes des questions importantes. Alors, commençons.

Nous commençons par nous concentrer sur le modèle et l'exemple de prière de notre Seigneur Jésus. Nous appelons cela « la prière du Seigneur ». Nous allons aussi regarder une illustration pratique pour nous aider dans la prière, la Main de prière. Et puis nous terminerons avec quelques réflexions supplémentaires sur la prière et les recommandations.

Dans Luc 11:1, les disciples de Jésus ont demandé : « Seigneur, apprends-nous à prier, comme Jean l'a enseigné à ses disciples. Voici la prière que Jésus leur a enseignée dans Matthieu 6 :9-13 : « Notre Père céleste, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donnez-nous aujourd'hui notre pain quotidien. Pardonne-nous nos dettes, comme nous avons aussi pardonné nos débiteurs. Et ne nous soumets pas à la tentation, mais délivre-nous du malin. »

Que pouvons-nous apprendre de cet exemple sur la prière ? Premièrement, souvenez-vous de la sainteté de Dieu. Ensuite, il nous est demandé de prier pour la venue du royaume de Dieu et pour que sa volonté soit faite. Ensuite, nous devons prier pour nos besoins quotidiens. Nous devons aussi confesser nos péchés et pardonner à ceux qui ont péché contre nous. Enfin, nous devons demander la protection contre les stratagèmes de Satan.

Voici un modèle pratique qui aide à organiser nos prières. Ce sont des suggestions simples qui m'aident à me souvenir des principaux aspects de la prière. Je pense à nos mains physiques. Le petit doigt représente la « confession ». Je commence par confesser mes propres péchés, mes propres échecs devant Dieu, et je les ai. La confession signifie être d'accord avec Dieu au sujet de mes péchés. L'annulaire vient ensuite et signifie "pétition". Pétition signifie demander à Dieu mes propres besoins. Le majeur signifie « intercession ». L'intercession demande les besoins des autres. L'index représente l'action de grâce. Je dois remercier Dieu pour ses bénédictions, sa provision et sa direction dans la vie. Le pouce représente la « louange ». Tout comme le pouce touche les quatre autres doigts, la louange devrait imprégner toutes les autres parties de la prière. La louange, c'est exalter Dieu pour son caractère, pour la personne magnifique qu'il est. Quand j'avoue, je loue aussi. Quand je demande, je le loue aussi. Quand j'intercède en faveur des autres, je le loue aussi. Quand je remercie, je loue aussi. Tous les doigts de la main doivent travailler ensemble.

Voici quelques réflexions supplémentaires sur la prière. Premièrement, la prière, c'est parler avec Dieu. Littéralement, la prière aligne mon cœur avec le cœur de Dieu. Et c'est aussi parler de manière conversationnelle avec un ami. Mais je ne dois jamais oublier que lorsque je prie, je parle avec le créateur de l'univers.

Alors qui peut prier Dieu ? Il est utile pour moi de se rappeler que rencontrer une personne importante dans notre monde physique nécessite généralement un rendez-vous. Ou j'ai besoin de connaître quelqu'un de riche ou de puissant, quelqu'un qui peut me présenter – comme le président ou le vice-président ou le gouverneur ou le sénateur. Mais en tant que chrétiens, nous avons déjà une relation et une invitation uniques à travers Jésus. En conséquence, on nous dit : « Approchons-nous donc du trône de la grâce avec confiance, afin que nous puissions recevoir miséricorde et trouver grâce pour nous aider dans nos moments difficiles. » (Hébreux 4:16) Dieu veut que nous venions à lui avec tous nos besoins. Dans Philippiens 4:6-7, il nous est dit : « Ne vous inquiétez de rien, mais en tout, par la prière et la supplication, avec action de grâce, présentez vos demandes à Dieu. Et la paix de Dieu, qui transcende toute intelligence, gardera vos cœurs et vos pensées en Jésus-Christ. »

Voici une autre recommandation utile. Soyez réfléchi, mais respectueux de Dieu. « Ne sois pas rapide avec ta bouche, ne te hâte pas dans ton cœur de dire quoi que ce soit devant Dieu. Dieu est au ciel et vous êtes sur terre, alors que vos paroles soient peu nombreuses. » (Ecclésiaste 5:2) Qu'est-ce que cela signifie ? Ne vous précipitez pas dans la prière et n'apportez pas de liste de blanchisserie. Je ne ferais jamais cela si je rencontrais le gouverneur de l'État où je vis. Je ne ferais jamais irruption soudainement en disant : « Voici ma liste de cinq choses que je veux de vous. Merci et au revoir." Et puis je sortais de la pièce en courant. Ce serait d'une grossièreté indescriptible. D'un autre côté, nous ne devrions pas avoir peur de prier. Jean 16 :24 dit que nous venons devant Dieu en tant que représentants du roi Jésus, priant « au nom de Jésus ».

Voici quelques réflexions supplémentaires sur la prière. Le trône de Dieu est bâti sur la louange. « Pourtant, vous êtes intronisé comme le Saint ; tu es la louange d'Israël. (Psaumes 22:3) Voici une autre pensée – demander de grandes requêtes à Dieu. Dawson Trotman, le fondateur des Navigators, aimait à demander : « Prions-nous pour des cacahuètes ou pour des continents ? Il a encouragé les gens à demander gros.

Je me souviens d'une histoire légendaire de Napoléon Bonaparte lorsqu'il avait capturé une nouvelle région. Un pauvre paysan en haillons s'approcha de sa tente et demanda au chef des gardes de le laisser parler avec Napoléon. Napoléon fit entrer l'homme. Un peu plus tard, Napoléon sortit et dit : « Je veux que vous fassiez de cet homme le gouverneur de toute cette province. Le chef des gardes était stupéfait. Napoléon a répondu: "Il m'a honoré par l'ampleur de sa demande." Je crois que lorsque nous demandons grand, nous honorons Dieu par l'ampleur de nos demandes.

Je me souviens d'un poème d'il y a des années attribué à John Newton :

          Tu viens vers un roi,

          De grandes pétitions avec toi apportent.

          Car sa grâce et sa puissance sont telles,

          Qu'on ne demande jamais trop.

Voici quelques réflexions sur la prière tirées de Matthieu 6. La prière doit être faite en privé et non en se vantant devant les autres. « Quand tu pries, va dans ta chambre, ferme la porte et prie ton Père qui est invisible. Alors votre Père, qui voit ce qui se fait en secret, vous récompensera. » (Matthieu 6:6). Aussi, nous ne devrions pas prier avec beaucoup de répétition en pensant que Dieu nous entend à cause de nos nombreuses paroles. "Et quand vous priez, ne continuez pas à babiller comme des païens, car ils pensent qu'ils seront entendus à cause de leurs nombreuses paroles." (Matthieu 6:7)

Dieu répond toujours à nos prières, mais il peut ne pas toujours répondre comme nous le pensons. Je me souviens de l'histoire de la missionnaire Amy Carmichael et d'une prière qu'elle a priée alors qu'elle n'avait que cinq ans. À l'époque, elle détestait ses yeux marrons et souhaitait toujours qu'ils soient bleus. Alors, une nuit, elle pria avec ferveur pour que Dieu change ses yeux bruns en yeux bleus. Le matin, elle était tellement déçue et a dit à sa mère : « Dieu n'a pas répondu à ma prière. Sa mère a dit: «Oui, il l'a fait. Il a dit non.' Dieu peut répondre soit par oui, soit par non, ou attendre. Il s'est avéré que de nombreuses années plus tard, en tant que missionnaire en Inde, Amy Carmichael avait besoin d'yeux bruns pour s'intégrer au peuple indien qui avait également les yeux bruns.

Voici quelque chose qui peut et qui entravera nos prières et même empêchera nos péchés d'être pardonnés par Dieu : ne pas pardonner aux autres. « Mais si vous ne pardonnez pas aux hommes leurs péchés, votre Père ne vous pardonnera pas vos péchés. » (Matthieu 6:15)

Le péché dans ma propre vie peut aussi entraver mes prières. « Si j'avais chéri le péché dans mon cœur, le Seigneur n'aurait pas écouté. » (Psaume 66:18)

Résumons ce que nous avons appris de cette brève présentation. Premièrement, la prière, c'est parler de manière conversationnelle avec Dieu. Nous venons hardiment devant Dieu. Deuxièmement, ne vous précipitez pas dans la prière – soyez respectueux. Troisièmement, un modèle de prière est le Notre Père. Traitez-le comme un saint. Priez pour que la volonté de Dieu soit faite. Priez ses promesses des Écritures. Demandez grand. Priez pour les continents, pas seulement pour les cacahuètes. Quatrièmement, l'illustration de la main de prière est utile (confesser mes péchés, pétition pour mes besoins, intercession pour les besoins des autres, remercier Dieu pour ses bénédictions précédentes et le louer pour ce qu'il est). Cinquièmement, Dieu répond toujours à nos prières soit par un « Oui » ou « Non » ou « Attendez ». Sixièmement, le péché dans ma vie ainsi que le fait de ne pas pardonner aux autres, et l'orgueil vantard peuvent tous entraver mes prières.

Eh bien, nous vous reverrons la prochaine fois pour une autre session de Leçons de disciple lorsque notre sujet sera la fraternité et l'Église. Voilà qui conclut la séance d'aujourd'hui. Merci d'avoir fait partie. Jusqu'à la prochaine fois, continuez à suivre Jésus. Il en vaut la peine.

Leçons récentes